Qui sommes nous ?


L'AGAVIP - Médiations (Association Gardoise d' Aide aux Victimes d' Infractions Pénales et de Médiations) a été créée en 1983.

 

Reconnue d'intérêt général, l'association est agréée et conventionnée par le Ministère de la Justice. Elle est également membre du réseau national d'associations d'aide aux victimes, l' I.N.A.V.E.M, qui fédère 150 associations au niveau national.

 

Elle occupe un bureau au sein même du Palais de justice de Nîmes depuis 2003 et a été, à ce titre, choisie comme bureau "pilote" lors de la mise en place des Bureaux d' Aide aux Victimes (BAV) par le Ministère de la justice qui l'a officialisé BAV en 2009.

 

Le fonctionnement de l'association est assuré par un conseil d'administration présidé depuis novembre 2012 par M. Michel BELIN, magistrat honoraire.

 

Les activités de l'association sont assurées par cinq salariés:

  • Deux juristes: Mme Stéphanie GARDES et M. Etienne MOREL
  • Une déléguée et enquêtrice de personnalité: Mme Christine PERROT
  • Une deuxième enquêtrice de personnalité: Mme Karine POULAIN
  • Une psychothérapeute: Mme Virginie ARDISSON
  • Ansi qu'une dizaine de bénévoles assurant l'activité de médiation pénale et les missions d'administration ad hoc

 

Depuis sa création, L'AGAVIP-Médiations a pour objet l'information et l'écoute des victimes. Elles y trouvent alors un soutien et une réponse "humanisante", et non pas seulement purement administrative.

 

 TOUTES CES PROCEDURES SONT GRATUITES ET FONT L'OBJET D'UN SUIVI JUSQU'A COMPLET ABOUTISSEMENT DU DOSSIER

 

De même l'association assure le suivi de la victime dans son parcours judiciaire.

Grâce aux juristes spécialisés en droit des victimes ainsi qu'au réseau relationnel et institutionnel qui a été crée au fil des années avec les commissariats de police, les gendarmeries, les assistantes sociales de secteurs, les fonctionnaires de justice, les services du Parquet et cabinets d'Instruction, L'AGAVIP-Médiations répond efficacement aux besoins des victimes sans se substituer au rôle des avocats.

 

Depuis 2004, L'AGAVIP-Médiations et le Barreau de Nîmes ont signé une convention de partenariat dans le but d'améliorer et de participer ensemble à la prise en charge des victimes. Ce partenariat a ensuite été étendu avec le Barreau d' Ales.

 

L'association, depuis sa création, s'est positionnée dans une vocation para judiciaire forte, en partenariat étroit avec les Parquets et les barreaux de Nîmes et d' Alès.  Sa principale activité reste l'aide aux victimes, même si les mesures alternatives aux poursuites pénales prennent une place importante.

 

Depuis le 1er janvier 2015, l'association a décidé de promouvoir la Justice Restaurative et a créé en son sein un service spécialement dédié dont le référent est M. Gabriel AUDISIO, historien, professeur d'université émérite.